Blog

FAQ pour la formation aux constellations familiales

Vous êtes interpellés par la formation aux constellations familiales qui démarre les en mars 2018, mais vous avez encore plein d’interrogations. Vous pouvez certes m’appeler directement au 06.84.07.18.10 ou encore lire les réponses suivantes.   Foire aux questions (FAQ) : Je ne suis pas thérapeute. Puis-je m’inscrire ? OUI, bien sûr. Chacun y trouvera ce dont il a besoin pour évoluer et accompagner les autres, le cas échéant (famille ou clients). Je suis thérapeute. En quoi cette formation peut-elle m’apporter un plus ? La compréhension des lois qui régissent les familles permet de trier ce qui appartient à la personne et ce qui appartient à son clan. Elle permet de traiter le transgénérationnel d’un côté et le biographique/personnel (psychologique et/ou corporel) de l’autre. Elle permet aussi d’élargir sa perception et d’adopter la meilleure posture thérapeutique. Par ailleurs, c’est un outil sacré qui …

Venez consteller le 24 septembre à Villamblard

Les prochaines constellations familiales dans le Sud-Ouest auront lieu à Villamblard ou à Montauban, soit le 24 septembre, soit le 30 septembre respectivement. Voici ce que peuvent dire certaines personnes qui ont participé à mes ateliers de constellations familiales. « Et oui, je me suis habituée à mon caractère et à fonctionner comme je le fais : mes comportements (qui parfois me paraissent incompréhensibles !), mes relations professionnelles et familiales, mes problématiques de place dans le couple, dans la vie, mes auto-sabotages ! Jusqu’à présent, je ne voyais pas l’utilité de m’y pencher et surtout de me demander si tout cela m’appartenait vraiment ! »   La constellation familiale permet en effet d’interroger le système familial et de repérer des identifications inconscientes à des exclus, d’honorer la place et le destin de chacun et de reprendre sa propre place, d’accepter son destin avec les cartes (origines, constitution physique, …

Famille recomposée : quelle place pour le nouveau conjoint?

Voici une 3ème étude de cas qui aborde la question des familles recomposées et des conditions nécessaires à une bonne harmonie « Quel place prendre vis à vis des enfants du premier lit de mon partenaire ? » La situation : Juliette a 37 ans. Elle a divorcé d’un premier compagnon lorsqu’elle avait 32 ans et ses deux enfants Mael et Noé sont restés vivre avec elle. Ils étaient alors âgés de 7 et 5 ans respectivement. Deux ans plus tard, elle rencontre Guillaume et ils décident de vivre ensemble. Très vite, les relations deviennent tendues. Guillaume ne supporte pas de croiser l’ex-mari de Juliette lorsqu’il vient chercher les enfants et il éprouve de la jalousie à son égard. Juliette a beau le rassurer, rien n’y fait. De plus, il critique souvent leur père devant les enfants, la façon dont il s’occupe d’eux lorsqu’il …

Et si je faisais du tri?

Avez-vous remarqué comme tout changement intérieur appelle à faire le vide, à élaguer certaines relations ou à se débarrasser de certains objets. De même, aborder un déménagement, invite à faire un travail de détachement à certains objets, souvenirs et/ou habitudes, tout autant qu’à certaines relations. A l’aube d’un déménagement vers Trélissac (et oui, nous allons bouger après 10 ans à St Antoine de Breuilh!), je m’interroge sur ce que je dois garder ou libérer… NB : je vous en dirai plus sur ma nouvelle adresse dès que tout cela sera bouclé. Qu’ai je besoin, en effet, de conserver tous ces documents, traces de mon passé et de mon parcours (rapports de stage, cours divers) alors que je n’y jette jamais un coup d’oeil, à quoi sert de continuer à manger dans des assiettes reçues en dépannage il y a 20 …

Les 6 problématiques liées aux fausses couches et la solution de coeur pour les régler!

L’étude des constellations familiales ne m’avait pas laisser supposer combien la place des enfants de fausses-couches pouvait compter dans l’inconscient familial. C’est en commençant à animer des constellations familiales il y a quelques années que je me suis rendu compte des éléments suivants : l’enfant de la fausse-couche a besoin d’être reconnu dans le système et d’y avoir une place (sinon il est exclu) ; l’enfant qui suit la fausse-couche se vit souvent comme un enfant de remplacement et ne prend pas vraiment sa vie. Il se sent usurpateur, ne s’autorise pas pleinement à vivre et à réussir car il se dit inconsciemment que si l’autre avait survécu lui ne serait pas là ; l’enfant qui précède la fausse-couche peut se sentir coupable de quelque chose ; le père est en général dans le déni de l’existence de cet enfant …

Hypnose Ericksonienne – mon nouvel outil d’accompagnement

Je suis ravie de vous annoncer que je viens d’être certifiée Praticienne en Hypnose Ericksonienne par l’Institut Psynapse à Bordeaux. Pour inviter mes patients à se remettre en question, quoi de mieux que de leur montrer que je m’y « colle » moi aussi. Le travail en hypnose m’a permis de revisiter ma posture de thérapeute, d’étoffer mes outils en fonction des besoins de mes clients/patients et d’avoir d’autres clés pour les accompagner (addictions, phobies, etc). Pour en savoir plus, je vous invite à cliquer sur la page dédiée : Hypnose Ericksonienne